La Libre - L'humoriste Manon Lepomme chez le psy - 21 juin 2018 

Stéphanie Bocart 

Manon Lepomme se raconte dans une interview ! 

Interview à voir ICI

Manon Lepomme au Bacchus - Juin 2018 

L'appel - Manon Lepomme "Ma singularité est d'être vraie" - Juin 2018 

Michel Paquot 

Dopée au merveilleux au chocolat, la pétillante trentenaire liégeoise remplit des salles en Belgique et en France avec son spectacle survolté et autobiographique, Non, je n’irai pas chez le psy ! Maniant avec malice l’autodérision, marque de fabrique des humoristes belges.

Il est là, au centre d’une table posée à droite de la scène, côté cour. C’est un merveilleux de belle taille, terriblement appétissant. Et d’abord pour la comédienne qui ne cesse de tourner autour, se jurant de ne pas y toucher. Non qu’elle n’en rafole pas mais, pour conserver une « taille mannequin »… Et pourtant, une bonne heure plus tard, de cette pâtisserie composée de meringues et de crème chantilly recouverts de copeaux de chocolat, il ne restera que quelques miettes. Et tant pis pour les (timides) bourrelets ventraux dans lesquels la jeune femme poigne généreusement.

De son corps, Manon Lepomme fait l’un des éléments de son savoureux spectacle, Non, je n’irai pas chez le psy ! Dans sa robe rouge, elle ne cesse d’occuper l’espace, bougeant, dansant, gigotant un bras, une jambe, tournant ses grands yeux bleus à la manière de Joséphine Baker. L’autodérision est, chez elle, une posture naturelle, et c’est en cela qu’elle est vraiment belge. Et même liégeoise, l’accent ne trompe pas. 

Cliquez ici pour l'article complet. 

Manon Lepomme n'ira pas chez son psy! - Juin 2018 

Fabien Dezé 

Fous rire garantis ce week-end à la Royale Factory de Versailles avec la venue de Manon Lepomme. 

Deux soirées d'humour à la Spirale - 25 Mai 2018  

Marie-Agnés Paris-Doche 

L'autodérision de Manon Lepomme déridera les zygomatiques la veille des Tremplins de l'humour

Après la quatrième édition des Tremplins de l'humour , vendredi, (lire par ailleurs), la malice dévastatrice de Manon Lepomme devrait frapper fort, samedi soir, avec son spectacle Non, je j'irai pas chez le psy!